Portage de repas – Servis à domicile

Les Choisyen·ne·s en perte d’autonomie peuvent se faire servir des repas à domicile par le CCAS. Agnès Rodrigues, aide à domicile, les livre tous les matins. Reportage.


Au volant de sa camionnette frigorifique, Agnès doit livrer 27 repas ce matin. « Je fais ma tournée du lundi au vendredi pour remettre les repas du midi et du soir. Le vendredi, je livre également ceux du samedi. »
Sa tournée, elle la connaît par cœur et, quand elle se présente à l’entrée de chaque immeuble, elle tape sans faillir le code d’entrée, avant de se présenter par l’interphone. « Je suis incapable de m’en souvenir tant que je ne suis pas devant le clavier ! » dit-elle, en souriant.
Dès 8 heures, elle récupère les clés des bénéficiaires et direction la cuisine centrale pour disposer les repas à l’arrière de sa camionnette.
« Le coût de la livraison est de 4,10 euros tous les jours, précise Isabelle Duconseil, responsable du maintien à domicile au CCAS, alors que celui d’un repas varie selon le quotient familial, de 2,85 euros à 5,15 euros. » Chaussée de baskets confortables, Agnès Rogrigues doit souvent marcher pour rejoindre certains bénéficiaires, car le matin, il n’est pas toujours facile de se garer à proximité. La complicité est évidente avec ces femmes et ces hommes qui lui ouvrent leur porte tous les jours.
Un petit mot pour plaisanter par-ci, des nouvelles de la santé par-là, Agnès, avec son sens du contact, est d’évidence attendue.

Une diététicienne compose les menus
Ce matin, elle découvre chez l’un des bénéficiaires, les barquettes de la veille qui n’ont pas été entamées. Elle s’en empare et, tout de go, les jette par le vide-ordures du palier dans les poubelles. « Si je vois demain qu’il n’a toujours pas mangé, j’alerterai Isabelle Duconseil. Il a peut-être consommé quelque chose qu’il avait dans son frigo. » Elle reprend le volant et s’arrête avenue Gambetta chez Jacqueline Orriols. Celle-ci découvre les barquettes et en commente le contenu avant de les mettre au frais dans son frigo. « Du jambonneau avec de la purée de céleri, c’est la première fois qu’on a du jambonneau ! » C’est une diététicienne qui compose les menus avec, à chaque fois, un hors-d’oeuvre, un plat principal, un fromage et un dessert. Tous les lundis, Agnès fait signer la feuille d’émargement, la synthèse hebdomadaire, aux bénéficiaires, qui règlent soit par prélèvement automatique, mis en place depuis un an, soit par chèque.

Plus d’infos :
CCAS
Tél. : 01 85 33 48 00
>> Aides aux personnes âgées 



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer l'audience de nos sites. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies veuillez cliquer sur Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer