Publié le lundi 7 septembre

Le ministre de l’Intérieur en visite à Choisy-le-Roi


Gérald Darmanin était en visite à Choisy-le-Roi dans l’après-midi du mardi 1er septembre dernier. L’objet de cette sortie ? Assister à une opération de contrôle de trafic et de consommation de stupéfiants et communiquer sur la mise en place d’une amende forfaitaire de 200 euros sanctionnant ce délit désormais inscrit sur le casier judiciaire des contrevenants.

Reçu par le Maire Tonino Panetta, le Député de la circonscription Jean-François Mbaye et le Préfet du Val de Marne Raymond Le Deun, le ministre de l’Intérieur a, dès son arrivée place de la Demi-lune face à l’ancienne mairie, pris connaissance du travail de terrain effectué par le commissariat de Choisy et « des résultats remarquables obtenus» en matière de lutte contre les stupéfiants. Dans sa présentation la commissaire a notamment détaillé les derniers coups de filets opérés dans certains quartiers où sévissaient les dealers de drogue.

Une visite de la dalle, de la galerie commerciale Rouget de Lisle et du commissariat a suivi cette présentation saluée par le Ministre.

Sur la dalle et en présence de commerçants, le Ministre Gérald Darmanin a rencontré et échangé avec les fonctionnaires de police engagés sur le terrain de la lutte contre les stupéfiants.

Traversant la galerie Rouget de Lisle, direction le commissariat, Tonino Panetta a exposé au Ministre les problématiques de sécurité publique dans le secteur du centre-ville, « une très grande préoccupation des élus et des habitants » a-t-il insisté.

Le Maire a ensuite présenté les deux projets majeurs de la majorité municipalité en matière de tranquillité publique au quotidien : « la création d’une vraie police municipale forte de 25 agents formés, assermentés, avec un encadrement expérimenté», et «le déploiement d’un réseau de vidéo-protection aux points stratégiques de la ville, grands axes et en priorité devant les établissements scolaires et autres structures accueillant du public ».

Pour concrétiser ces projets volontaristes, Gérald Darmanin s’est engagé à aider la Ville, tant pour l’obtention des agréments nécessaires que dans leur financement.

Rappelons que l’État finance régulièrement l’installation de caméras à hauteur de 50 à 70 % et prend aussi en charge à 100% les raccordements des installations de vidéosurveillance aux services de police.

Dans ses échanges avec le Ministre, Tonino Panetta a également abordé le devenir de la galerie marchande de Rouget de Lisle. Celle-ci devait être démolie dans le cadre du vaste programme de renouvellement urbain du Centre-ville. Faute de financement le projet n’avait pas abouti. La nouvelle équipe municipale a la ferme ambition de le reprendre rapidement et d’achever ainsi la transformation urbaine du Centre-ville.

« Pas suffisant certes, mais nécessaire ! »

Un point presse, improvisé après la visite du commissariat, a conclu cette visite ministérielle.

« J’ai choisi Choisy sur la proposition du Préfet de police qui a organisé aujourd’hui plusieurs opérations de lutte antidrogue, au près du Député de la circonscription et du nouveau maire de Choisy-le-Roi (…) pour encourager les policiers dans leur travail de renforcement de la sécurité publique », a déclaré le Ministre. Et d’ajouter : « L’amende forfaitaire permet d’appliquer une sanction sans délai et de lutter contre les points de revente qui gangrènent les quartiers. La drogue circule en quantité extrêmement importante dans le territoire de la République, pas simplement dans les quartiers populaires mais aussi dans ce qu’on pourrait appeler les beaux quartiers ». Gérald Darmanin précisera par ailleurs que cette « nouvelle amende qui est une possibilité parmi d’autres de pouvoir pénaliser  les consommateurs n’est pas suffisante mais c’est nécessaire », a conclu le Ministre qui a promis de revenir à Choisy-le-Roi pour inaugurer les futurs locaux de la police municipale.

……………………….

Rencontre avec le Préfet

Avant l’arrivée du Ministre Gérald Darmanin, le Maire Tonino Panetta a longuement échangé avec le Préfet du Val-de-Marne Raymond Le Deun. Outre les réalisations actuellement en cours et les projets programmés, des questions de vie et de préoccupations quotidiennes ont été abordées, telle la présence sur l’espace public de cartouches de gaz de protoxyde d’azote.

Détourné de son usage traditionnel pour ses propriétés euphorisantes, ce gaz hilarant de plus en plus consommé comme un psychotrope par les jeunes est très dangereux pour la santé et ses effets secondaires sont nombreux : nausées, maux de tête, faiblesse musculaire, pertes de mémoire, troubles du rythme cardiaque…

Pour lutter contre ce fléau, la Maire Tonino Panetta a informé le Préfet de sa volonté d’agir très rapidement en prenant des arrêtés d’interdiction de vente de ce gaz aux mineurs dans tous les commerces de la ville.



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer l'audience de nos sites. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies veuillez cliquer sur Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer