Rencontre avec Anaïs Bornet, docteure en histoire de l’architecture


« Choisy : une résidence royale inaccessible à la plupart des courtisans »

Construit au XVIIsiècle, domaine favori de Louis XV, puis devenu bien national sous la Révolution, le château de Choisy sera abandonné et finalement détruit au profit de l’édification de la voie de chemin de fer Paris-Orléans, puis de l’urbanisation de la ville dans les années 1950.

Choisy-Infos : Pourquoi avoir choisi le château de Choisy comme sujet de recherche pour votre thèse ?

Anaïs Bornet, docteure en histoire de l’architecture (Paris-Sorbonne) : Lors de mon master, mes recherches ont porté sur la carrière de Michel-Barthélemy Hazon, architecte du roi au XVIIIsiècle, qui passa près de vingt ans à Choisy en tant que contrôleur du château. C’est en étudiant sa correspondance, conservée aux Archives nationales, que j’ai découvert des détails sur cette résidence royale, aujourd’hui peu connue. En effet, une seule monographie, publiée en 1912 par Barbe Chamchine, est consacrée à l’architecture du château. C’est donc pour actualiser les connaissances et partager de nouveaux points de vue sur le sujet que j’ai réalisé ma thèse sur ce thème.

C-I. : Quelle est selon vous la particularité de ce château ?

A.B. : Le château se distingue par le mode de vie particulier qu’y tenait Louis XV. Le roi, fuyant Versailles autant que possible, s’y rendait d’abord pour chasser en forêt de Sénart, entouré d’un petit groupe d’amis. Sous l’influence de la marquise de Pompadour, le château accueillit ensuite plus de courtisans, ainsi que la famille royale. Le roi appréciait de retrouver ses enfants dans un cadre informel. Plus tard, le domaine sera moins fréquenté et progressivement délaissé par la cour après la mort de Louis XV, la reine Marie-Antoinette préférant séjourner au Petit Trianon, puis au château de Saint-Cloud.

C-I. : Pourquoi, selon vous, les écrits sur le château de Choisy restent rarissimes ?

A.B. : Paradoxalement, les sources iconographiques sont peu fournies pour une résidence royale de cette importance, peu de représentations du château nous sont parvenues, ce qui ne facilite pas le travail des chercheurs. La cause en est, à mon avis, que Choisy était presque la demeure « privée » de Louis XV, inaccessible aux visiteurs et à la plupart des courtisans. Pour cela également, le château a très tôt été impopulaire dans l’opinion publique ; le mystère engendrant les rumeurs, Choisy est longtemps resté dans l’imaginaire collectif comme un lieu de mœurs dissolues et le théâtre de dépenses immodérées.

Plus d’infos :
>> Retrouvez les reconstitutions 3D du domaine Royal en vidéo



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer l'audience de nos sites. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies veuillez cliquer sur Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer