Issa Camara – La forme tranquille


Éducateur sportif, Issa Camara s’occupe depuis près de vingt ans des jeunes Choisyens. Il s’inquiète de l’évolution de la pratique, sans jamais baisser les bras. Et toujours avec l’envie de rendre service. 

Pour réussir, il faut essayer… Le credo d’Issa Camara résume à lui seul la philosophie de l’éducateur sportif de 36 ans. Depuis son plus jeune âge, il tape le ballon à Choisy où il a grandi. « Le foot, résume le grand gaillard, c’est l’activité la plus simple à pratiquer dans les quartiers ! »
Pourtant, ce n’est pas vers le sport qu’il s’oriente à la fin de la 3e. Il opte pour un BEP comptabilité et poursuit ses études jusqu’au BTS. « Je crois que je doutais de moi, je manquais aussi un
peu d’ambition. Mais vous savez, souligne le sportif, à l’époque personne dans le quartier n’avait suivi d’études supérieures. C’était un monde qui paraissait inaccessible. » Une époque heureusement révolue.

L’appel du pied droit
Les études à peine terminées, Issa Camara se tourne vers l’encadrement sportif. Il obtient les diplômes nécessaires et décroche un poste comme éducateur sportif à la mairie de Choisy-le-Roi.
Un virage à 180°. « C’est ce que j’avais vraiment envie de faire et je cherchais un travail stable », confirme-t-il. Mission réussie. Pendant quinze années, il a aussi été responsable de l’école de football de l’association sportive de Choisy-le-Roi. Le Choisyen a pu constater que de nombreux enfants rêvaient de devenir joueurs professionnels. Mais n’est pas Ronaldo qui veut ! Et les recruteurs sur le bord des terrains ne sont pas rares. Cette pression, Issa en a l’habitude. « La gestion de ce phénomène fait aussi partie de nos missions », lance l’éducateur.

Contre l’omniprésence des écrans
Le surpoids des jeunes ne le surprend pas plus. Aujourd’hui, il concerne un quart des enfants. L’éducateur le constate notamment lors des séances d’athlétisme, quand il intervient dans les écoles. Certains enfants peinent à courir une centaine de mètres. Il n’hésite pas à mettre en cause l’omniprésence des écrans et entend bien se battre contre ce qu’il considère comme un drame. Il se réjouit : « Depuis 2020, le service municipal des sports a mis à la disposition de chaque école un éducateur sportif. Cela permet aux gamins de pratiquer au moins une heure d’activité physique par semaine, une séance encadrée par un spécialiste. C’est un besoin physiologique encore plus visible depuis la pandémie ! »

L’envie d’entreprendre
Issa Camara va même plus loin. Avec deux amis, il a créé en 2019 la Kids Sport Academy. L’idée est simple mais judicieuse. Issa Camara propose aux enfants de 3 à 12 ans de pratiquer une activité
physique à la sortie de la classe, de 16h30 à 18h, directement dans l’école. Les parents n’ont plus à se déplacer pour emmener leurs bambins de l’école au club : c’est le sport qui vient aux enfants
chaque mardi et vendredi. Autant de temps de moins devant les écrans. Les petits se dépensent et améliorent leurs capacités motrices dès le plus jeune âge.
Une idée qui séduit et qu’il espère mettre en place dans toutes les écoles élémentaires de la ville. L’association compte 140 adhérents. Bien sûr, avec la Covid, Issa Camara a dû revoir l’ensemble du programme. Fini les sports de contact, mais il reste encore bien d’autres jeux. « J’ai plaisir à donner, à recevoir, à m’occuper des enfants. Je suis épanoui ! », conclut Issa. La réussite, c’est un peu ce que chacun d’entre nous en fait. Pour Issa, il y a aussi l’idée de rendre ses parents fiers de lui. Finalement, leur départ du Mali pour la France était une bonne idée.

Plus d’infos
>> www.facebook.com/kidsSportAcademy
>> Mail : kids.sport.academy@gmail.com



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer l'audience de nos sites. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies veuillez cliquer sur Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer